samedi 29 novembre 2008

Famille nombreuse, famille heureuse ? Compte-rendu du café philo







Encore du monde au café philo, pour un débat qui concernait tous les élèves : sœur frère, enfant unique, c’est quoi le pire ? Et comble du comble pas un seul enfant unique dans l’assemblée : l’auraient-ils joué perso ? Pas envie de discuter ? de partager son point de vue ?
Bon, arrêtons les préjugés sur les enfants uniques puisque chaque cas est particulier. Et, au cours de la discussion, chacun des élèves a livré avec sincérité son point de vue sur la question et un peu de son histoire. Il y a Laurelane qui, malgré l’ambiance orageuse parfois avec son grand frère, reste sa grande confidente, il y a Pierre, l’aîné d’une fratrie de 4 enfants qui parfois en a marre des responsabilités et des petits frères qui prennent toute la place. Alors oui, de temps en temps, ça doit faire du bien d’être fils unique, d’avoir ses parents pour soi tout seul et d’avoir la paix !
Pourtant, être tout seul à porter les espérances de ses parents, ce n’est pas toujours évident. Oui, mais quand tes aînés ont très bien réussi, ça met la pression au petit dernier ! Alors le conseil de M. Arfeuillère, : empêche tes frères et sœurs de bosser pour que ça soit plus facile après de passer derrière….
Enfin, parfois, on a l’impression en tant qu’aîné que les plus jeunes ne nous apprennent rien, mais « même quand ta sœur t’embête, elle t’apprend la patience » rappelle la « sage », Maud.
On a toujours à apprendre des autres : ce sera sans doute la leçon d’un débat émouvant par bien des aspects.

3 commentaires:

maxence a dit…

j'ai adorer ce debat et le resume CHAPEAU

vinciane a dit…

je n'i etait pas mais sa avais lair d'etre bien

Roxane a dit…

... Maxence tellement c'est un habitué il est pépère c'est trop ^^