dimanche 11 janvier 2009

Compte rendu du café philo sur le Keffieh




Réflexion au café philo...

A la manifestation pour la paix le keffieh était porté comme un symbole...

Bilan du café philo
Quel rapport y-a-t-il entre un foulard à la mode et une femme désespérée ? L a quasi majorité des élèves interrogés porteur du keffieh ne savent pas la signification de ce foulard, s’il en a encore une… Chloé « J’en ai un parce que c’est à la mode, c’est grand, ça tient chaud » Pour beaucoup une petite explication s’impose.
Ce foulard est un keffieh. Au départ, un keffieh n'était porté que par les hommes et il s'agissait d'une coiffe traditionnelle utilisée par les paysans et les Bédouins pour se protéger du soleil et du sable. Plus tard, il est devenu le symbole des Palestiniens. Dès 1936, avec le soulèvement contre l’occupation anglaise. Dès lors, les résistants et autres révolutionnaires le portaient. Or, cela les rendait repérables dans les villes, et alors que les arrestations se multipliaient, tous les Palestiniens se mirent à le porter pour éviter de faire repérer les résistants. Dans les années 60, il fut popularisé par Yasser Arafat, le chef mythique des Palestiniens. Depuis des années, les jeunes européens l'ont adoptée en signe de solidarité avec les Palestiniens, ou alors pour marquer un engagement politique plus large. Le keffieh est ainsi devenu l'outil indispensable du manifestant altermondialiste souhaitant garder l'anonymat et se protéger des gaz lacrymogènes.
Pourquoi ce foulard symbole de résistance a-t-il été récupéré par les créateurs de mode ?
Vinciane « C’est plus facile de reprendre ce qui existe déjà plutôt que de créer quelque chose de nouveau »
Chloé « en lançant cette mode on a détourné sa signification politique pour en faire un simple produit de consommation fabriqué par milliers en Asie »
En fait, on a conclu sur cette question que les créateurs ont voulu donner une couleur rebelle à leur collection pour vendre leurs créations à des gens plein de fric qui ne sont pas rebelles, mais qui on envie de paraitre rebelle. La mode récupère souvent des symboles qui viennent de la rue. Par exemple la récupération commerciale de l’image du Che. Il y a aussi la récupération de la mode punk ou grunge par les créateurs.





7 commentaires:

Jacques Arfeuillère a dit…

Un débat difficile : la mode nous a habitué aux "symboles" qui n'en sont pas... Porter une marque comme signe d'appartenance à un groupe pose moins de questions...
Il reste que la dicussion aura eu un mérite : l'acte d'achat, surtout quand il est téléguidé, peut être au moins précédé d'un peu de réflexion. Beacoup l'ont compris vendredi.

cecile a dit…

tranquille roxanne, pepere lol ^^

Roxane a dit…

Lol Cécile j'étais en pleine réfléxion XD

cecile a dit…

dit juste que t'avait envie de dormir ptdr'

blu24 a dit…

"La beauté est dans la rue", c'est pourquoi la mode récupère les symboles de la rue.
C'est aussi une célèbre affiche de 1968 représentant un étudiant lançant une pierre.

blu24 a dit…

La marchandise est l'opium du peuple.

Roxy a dit…

Ouais le débat était tendu...Et moi j'osais pas prendre la parole parce que des fois ma bouche parle avant de se mettre d'accord avec mon cerveau alors ça donne des trucs space .. ^^ Et puis j'ai porté le keffieh il y a un an sans même savoir ce que ça voulait dire alors je peut rien reprocher à personne ...