lundi 21 décembre 2009

J'ai lu pour vous : Le Cri de la Mouette


Un nouveau voyage, cette fois dans la pays des sourds grâce à Charlène et Emmanuelle Laborit.
"J’ai lu pour vous le Cri de la Mouette d’Emmanuelle Laborit. C’est une française née en 1972 ; sourde profonde de naissance, elle est surnommée « la mouette » par son entourage car elle s’exprime en criant . Elle découvre à l’âge de 7 ans la langue des signes. Après une adolescence difficile, elle réagit et passe son bac. Elle entre ensuite dans le monde du théâtre qui l’attire depuis toujours. En 1993, elle triomphe dans Les enfants du Silence et remporte le Molière de la révélation théâtrale. Première comédienne sourde à recevoir une telle récompense, elle devient l’ambassadrice de la langue des signes en France. En 1994, elle écrit, avec la collaboration de Marie-Thérèse Cuny , un récit autobiographique, Le cri de la mouette, traduit en neuf langues.


Dans le début de son autobiographie Emmanuelle raconte sa vie avant qu’elle apprenne la langue des signes et révèle comment ses parents ont découvert sa surdité profonde. Ses parents étaient contents d’avoir une petite fille calme qui ne les embêtait pas la nuit, qui était sage. À l’age où tous les enfants de son âge commencent à parler, elle ne faisait que pousser des cris pour essayer de s’entendre pour faire la différence entre le silence et le bruit, mais elle ne s’entendait pas. Ses parents ont alors décidé suite à son retard pour parler de consulter un spécialiste qui leur a dit que leur fille était normale. Ils décidèrent quand même d’en consulter un autre pour être vraiment sûrs, et là le choc : le médecin leur annonça que leur fille était sourde profonde de naissance.
Ce que j’en pense
Mon personnage préféré dans cette histoire est Emmanuelle, car elle m’a beaucoup impressionnée. Elle m’a fait vraiment réfléchir à la façon dont nous, les entendants, nous voyons les sourds, mais aussi elle m’a vraiment changé le regard que j’avais sur eux. Quand je les voyais, je me disais : « Les pauvres, ils n’ont pas de chance ! » Alors que ceux qui sont nés comme ça, ils sont dans leur monde cela ne les dérange pas. Je trouve ce livre super intéressant et je l’ai beaucoup aimé. Il est vraiment passionnant car il instruit sur les enfants qui sont nés sourds : ils ont beaucoup de difficultés pour entrer dans des écoles normales car ils sont très mal respectés. Emmanuelle m’a vraiment touchée : elle se bat au quotidien pour être acceptée dans ce monde où il faut que tout le monde soit pareil. Moi je trouve ça vraiment injuste de montrer des personnes du doigt parce qu’ils sont différents de nous. C’est un vrai témoignage d’éducation des entendants sur les sourds."

FOURNIAU Charléne

Aucun commentaire: